Meuble d'appui estampillé DIEHL époque Napoléon III

Meuble d'appui estampillé DIEHL époque Napoléon III Zoom

0,00 €

Meuble d'appui estampillé DIEHL époque Napoléon III

Epoque Napoléon III - parfait état

 

D35

En savoir plus

 

Meuble à hauteur d'appui violoné


époque napoléon III


Parfait état


Superbe meuble noir et bronze
Important Médaillon  avec une superbe scène.

Sur la plaque en bronze : une scène centrale  ou figure des angelots
Plaque signée Mme Léon BERTAUX.

""Hélène Bertaux, plus connue sous le nom de Madame Léon Bertaux, à Paris en 1825 et morte à Saint-Michel-de-Chavaignes en 1909, était une sculptrice française et une militante pour les femmes artistes.
En 1864, son travail est enfin reconnu par ses pairs masculins puisqu'elle reçoit commande d'un grand bas-relief — La Navigation —, pour le fronton de la nouvelle façade du palais des Tuileries, qui sera suivi en 1878 d'un second bas-relief — La Législation — pour le fronton du palais du Louvre sur la cour du Carrousel à Paris. 

En 1864, le modèle en plâtre de son Jeune Gaulois prisonnier, et sa version en marbre de 1867, lui valent deux médailles. 
En 1873, elle rencontre un réel succès avec sa Jeune fille au bain et est dès lors déclarée hors concours au Salon annuel. 

Elle connaît une véritable reconnaissance officielle lors de l'Exposition universelle de 1889 à Paris, où elle reçoit une médaille d'or de première classe pour le plâtre de sa Psyché sous l'empire du mystère. """"""

 


  Lingotières et écoinçons en bronze doré.

Côtés agrémentés de magnifiques bronzes aux coins et au centre.


 magnifique intérieur en cadre d'acajou de Cuba, avec 2 rayon.

Meuble coiffé d'un marbre Blanc de Carrare en parfait état.

Clé et serrures d'origines.



 Ce Meuble est estampillé par DIEHL

DIEHL 
 19 r. Michel Le Comte - PARIS

 

<<<< DIEHL, charles guillaume.    D'abord menuisier à Steinbach, grand duché de Hesse. né le 20 juillet 1811. Installé à Paris en 1840. Ses ateliers furent 3 rue de Thorigny, puis 170 rue St Martin, puis enfin rue Michel le Comte, successivement au 16, 21 et 19 entre 1853 et 1885. Il employait 600 ouvriers en 1870. L'adresse du 19 était la plus belle, celle ou il obtint le succès international qu'il méritait. Médaille de bronze en 1855médaille d'honneur en 1869, classé hors concours en 1878 ! son chef ébéniste, Kowallewski, était le meilleur ébéniste du moment. Spécialisé dans les meubles de luxe destinés aux plus riches, il avait un talent particulier dans le dessin des marqueteries, créant ainsi un style imité par beaucoup, mais avec moins de finesse. Naturalisé français en 1872, il mourut en 1885. Le plus surprenant de tous, avec des marqueteries d'une complexité hallucinante. >>>>
article pages 165 à 167

 

estampille diehl

 

meuble diehl    meuble diehl

 

 

Dimensions :            hauteur : 112 cm               profondeur : 41 cm              largeur : 108cm

Commentaires

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.